Imprimer
Affichages : 352

Avec de nombreux projets au sein de l'association, nous souhaitons transmettre à nos jeunes et moins jeunes nos valeurs et de magnifiques aventures musicales comme vous avez pu voir dans nos dernières vidéos : Pile ou Freak confit, Piler Lann, Jam Session en Do mineur...

Aujourd'hui, pour continuer ce partage, nous avons besoin de vous.

Nous lançons une cagnotte Hello Asso pour nous soutenir financièrement dans cette période si particulière. Peu importe le montant de votre don, le moindre geste sera bénéfique pour l'avenir de l'association. Les petits ruisseaux font les grandes rivières !

Nous comptons donc sur vous, pour continuer à vous faire partager notre belle culture bretonne, au travers du BAGAD ELVEN !

Merci par avance...

https://www.helloasso.com/associations/bagad-elven/formulaires/1

Pour vous donner envie de nous soutenir
Pour vous donner envie de nous soutenir

« Les projets sont nombreux pour le groupe, mais aujourd’hui l’activité est au point mort pour le Bagad. Pour continuer à transmettre aux jeunes et aux moins jeunes nos valeurs et les différentes aventures musicales que nous proposons, nous avons besoin d’aide
Nous avons lancé une cagnotte pour que chacun puisse faire un don. Peu importe le don effectué, ce geste sera bénéfique pour l’avenir de l’association »
Le Bagad Elven lance sa première Jam-Session, dans une situation financière tendue - Le Télégramme, 05/01/2021

Elven. Jam Session, la nouvelle création du bagad est en ligne - Ouest-France, 06/01/2021

« Le manque à gagner des bagadoù, après l’annulation des festivals, est énorme, aussi bien financier (un manque à gagner de plus de 800 000 € sur l’ensemble des bagadoù) que du recrutement dû à notre manque de visibilité.
Ce qui a pour conséquence le risque d’une démobilisation des sonneurs, un risque non négligeable de voir des bagadoù disparaître pour des raisons financières car les bagadoù se refont une santé financière l’été pour investir l’hiver. »
Face à la crise sanitaire, les Bagadoù en danger - La Gazette du Centre-Morbihan, 31/12/2020

Appel relayé sur Facebook, Instagram, Twitter, GoogleMyBusiness.